École

Philippe Grandrieux

Cinéaste, pour la sortie de son film Un lac.

À l’invitation de Didier Morin.

L’œuvre de Philippe Grandrieux montre plusieurs visages : expérimentation télévisuelle, art vidéo, film de recherche, essais documentaires, installations. Son style inventivf et radical pousse chacun de ces domaines à leurs limites en termes de photographie, de travail sur le son, d’expérimentation narrative et figurative. A voir : ses deux premiers long métrages, Sombre et La Vie nouvelle.

« Synopsis de Un lac : Le film se déroule dans un pays dont on ne sait rien, un pays de neige et de forêts, quelque part dans le Nord. Une famille vit dans une maison isolée près d’un lac.
Alexi, le frère, est un jeune homme au cœur pur. Un bûcheron. Enclin à des crises d’épilepsie, et de nature extatique, il ne fait qu’un avec la nature qui l’entoure. Alexi est très proche de sa jeune sœur, Hege. Leur mère aveugle, leur père et leur plus jeune frère, observent en silence cet amour incontrôlable. Un étranger arrive, un jeune homme à peine plus âgé qu’Alexi… »