École

Julien Bayle

Dans son travail, Julien Bayle, né en 1976 en France, cherche à gommer les frontières parfois établies entre

le son, l’image et l’interprétation des données. Influencé par la recherche et l’approche scientifique,

il utilise la technologie comme moyen d’expression au travers d’installations sonores et visuelles minimalistes impliquant le processus génératif, le hasard contraint, l’étude systématique et laissant toujours une place

à l’élément perturbateur et à la captation d’erreurs. Il considère le son, l’image et les flux de données comme une seule et même matière. Par le design de ses systèmes autonomes intégrant des routines individualisées mais aussi une hiérarchie de propagations de l’information au sein du système pris dans son ensemble, il étudie le rapport individuel/global. Il s’intéresse de même aux concepts ordre/désordre, continu/discontinu et lisse/perturbé, éléments que l’on retrouve aussi bien dans ses visuels générés que dans son approche du son, souvent empruntée à la science par le biais d’analyse spectrale notamment.

Une des particularités de son travail est le fait qu’il soit quasi exclusivement basé sur la génération en temps-réel, ce qui signifie que le système crée et fabrique l’œuvre au moment même où on l’observe ; cette observation étant parfois utilisée comme élément de perturbation et d’incertitude réinjecté dans le système lui-même.

Il travaille actuellement particulièrement sur la tangibilité du son par la visualisation, l’approche par interférences et la re-synthèse. Il réalise ses performances audio-visuelles aussi bien dans des festivals de musique électronique que dans des musées. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages de programmation appliquée à la création (C Programming for Arduino, Max for Live Ultimate Zen Guide) et donne des cours de programmation C++/Openframeworks, Java/Processing et Max6 (anciennement Max/MSP)

 

Site internet de Julien Bayle