Actualités

Voir toutes

  • Diplômé

Julie Nedelec Andrade

Diplômée de l’école Les Beaux-Arts de Marseille, Julie Nedelec-Andrade vous convie au vernissage de sa nouvelle exposition, « Yamal », ce mercredi 13 Mars à 19h à La Retine Argentique.

YAMAL/
Péninsule de Yamal, Russie, janvier-avril 2018. Les conséquences du réchauffement climatique et la fonte du permafrost ont permis à ce territoire du cercle polaire russe de devenir l’ultime «Far-Est».
Un plan d’extraction de gaz naturel dans la région de la Péninsule de Yamal est entré en pleine production en fin d’année 2018, avec un débit de 16 000 millions de tonnes par an. Entreprises russes, françaises, serbes et chinoises se sont associées pour tirer pleinement parti de la situation.
J’ai été autorisée à faire un reportage photographique du plan d’extraction de gaz naturel, YAMAL LNG en début d’année 2018. Etroitement lié à la population autochtone d’Amérique du Nord, les Nenets sont arrivés dans la région il y a plus de 3 siècles, probablement par la traversée du détroit de Béring. Leur survie dépend grandement du bien-être de leur environnement naturel. Dans ces conditions polaires si particulières, ils ont développé un mode de vie nomade et durable, en tant que petites unités familiales. Un système de vie basé sur le sacre du renne. Les conséquences de telles explorations sur le fragile écosystème de la région et sa population indigène, n’ont pas encore été pleinement mesurées. Lorsqu’il s’agit de décrire la glace, la population indigène des Nenets possède un champ lexical de plus d’une centaine de mots. Les Nenets ont une connaissance inégalée de l’Arctique sibérien. Quelques jours avec un jeune couple Nenets, m’ont permise une immersion intense dans un mode de vie très particulier.
Une rencontre avec Datsha et sa famille. Cette femme est robuste et douce, avec son mari, ils élèvent leurs deux filles nouvellement nées. Les grands-parents vivent à peine plus loin avec d’autres membres de cette famille. Le camp est composé de 4 maisons, des «Tchoums» en langue Nenets. Six adultes, quelques enfants et environ 250 animaux font partie des parents proches de Datsha et son mari Alexei. Ils ont moins de trente ans. Datsha m’a enveloppée dans l’un de ses plus beaux manteaux traditionnels en peau de renne et m’a montrée comment elle s’occupe de sa famille. J’ai été gracieusement invitée à partager 7 jours chez elle et découvrir le mode de vie nomade de l’élevage de rennes en conditions polaires. Une famille aux valeurs modestes et sans prétention. La communication verbale avec mes hôtes fut limitée, car je ne connais ni le dialecte indigène, ni le russe. Ceci ayant rendu ce séjour sensoriel et non verbal. J’ai eu le sentiment que l’on me révélait un secret.

J. Nedelec-Andrade

Labo Photo Rétine
85 rue d’Italie – Marseille 6
04 91 42 98 15

Horaires d’ouverture:
Mardi au Jeudi : 10h00-12h30 / 14h30-19h00
le vendredi : 10h00-16h00
Prise en charge des pellicules jeudi avant 12h30 – Retour vendredi semaine suivante.