Diplômés

Voir tous

Fenêtre, juin 2011 Ensemble de quatre peintures glycériques sur toiles, 150 x 29 cm, 100 x 24 cm, 150 x 16 cm, 100 x 19 cm
  • Art

  • 2011

Aldric Mathieu

Il y a la peinture et il y a le lieu

La peinture doit faire avec le lieu, ni s’y soumettre ni le dominer, mais faire advenir une nouvelle perception picturale de l’espace. La peinture ne s’efface pas, c’est uniquement par ses qualités picturales qu’elle peut agir sur l’espace avec lequel elle coexiste.

La peinture doit faire le mur : s’affranchir du rectangle qu’est le tableau, ce pot-pourri de conventions, de consensus et de limites, cette chose prétentieuse qui s’impose sans distinction à tout lieu, cherchant uniquement le confort d’un accrochage plaisant. Faire le mur : construire autrement, la peinture avec le mur se fabrique de nouveaux processus.

Je commence par accrocher mes toiles ou modules aux murs, les assemblant en rectangles ou en « fenêtres » et « portes ». Je les peins, c’est-à-dire je trace la forme, fenêtre ou porte, selon les couleurs qui correspondent aux formats* accrochés. La laque glycérique produit des coulures par sa viscosité, ce qui permet en retour d’effacer, de ravaler les traces du pinceau, de la main.

Le dernier temps de mon travail est toujours à refaire : il s’agit de l’installation in situ. La mise en œuvre dans l’espace se décline selon le lieu, ses dimensions, ses caractéristiques, les modules seront espacés, laissés bout à bout, ou se chevaucheront. La peinture conserve la trace de la forme initiale, et les alignements de cette trace entre les modules sont respectés.

Ces ensembles dessinent des fenêtres ou des portes : la peinture est à échelle humaine. Passages, ouvertures qui se combinent dans l’architecture du site, éléments du mur qui font un avec le lieu et avec le regard de celui qui le parcourt.

* La règle des couleurs pour l’année 2011 est la suivante : 1 = Ébène; 2 = Gris Anthracite ; 3 = Bleu Bora Bora ; 4 = Vert disco ; 5 = Jaune lumière ; 6 = Rouge Madras ; 8 = Orange incandescent ; 9 = Blanc ; 0 = Rose ( blanc + Rouge Madras). La largeur en centimètres de la toile détermine sa couleur. Ainsi pour une toile de largeur 18 cm, cela correspond à : Ébène (1) + Orange Incandescent (8). Les couleurs et leur dénomination proviennent du fabricant des laques glycériques brillantes.

(Texte extrait du catalogue des diplômés de 2011)