Agenda

Voir tous

  • Conférence

  • Projection

  • Amphi de l'ESADMM

« Ciné Beat »

16.12.15
6/19/18 16:00 - 6/19/18 18:00

A l’invitation de Didier Morin (professeur de cinéma à l’ESADMM), Philippe Alain Michaud (conservateur au département film du Centre Pompidou) viendra présenter des courts métrages et faire une conférence autour du Cinéma et de la Beat Génération

En 1960, le president Edgar Hoover déclarait que les ennemis de l’Amérique étaient les communistes, les intellectuels (Headeggs) et les beatniks. Ce petit groupe d’écrivains et d’artistes né au milieu des années quarante dans la bohême new yorkaise autour de Jack Kerouac, Allen Ginsberg, William Burroughs et Gregory Corso et qui gagne la Californie du Nord dans les années Cinquante allait ainsi rapidement connaître une renommée mondiale. L’esthétique beat, très marquée par le jazz (en particulier par le be bop qui s’incarne dans la figure de Charlie Parker) se caractérise par un recours systématique aux techniques d’enregistrement – magnétophone, disque, appareil photo mais aussi caméra dont ils renouvellent l’usage en inventant des techniques d’improvisation empruntées au champ de la musique, mais aussi à ceux de la littérature ou du dessin.

Christopher Mc Laine, The end, 1953, 33’

Larry Jordan, Man is in pain, 1955, 4’

Bruce Conner, Cosmic Ray, 1961, 4’

Robert Frank et Alfred Leslie, Pull my Daisy, 1959, 27’

Anthony Balch, William Burroughs, Towers open fire, 1963, 10’