Formation

Présentation

L’ESADMM a développé, au cours des six dernières années, des projets de recherche en art et en design ambitieux, menés par des équipes de professeurs artistes et théoriciens, en lien avec des partenaires scientifiques et artistiques (SonArtEspaces sans qualités, la Parole ancrée, Partitions/ Passations/ Partages, Le Bureau des positions).

Ces deux dernières années, l’ESADMM a également souhaité s’associer à plusieurs réseaux de recherche inter-écoles. Elle a ainsi, en 2016, rejoint le réseau cinéma, dans lequel elle est depuis très active. Deux professeurs, Vanessa Brito et Lise Guéhenneux, ont participé, avec un groupe d’étudiants de deuxième cycle, à la rencontre au Musée de l’Homme qui a eu lieu en novembre 2016, mais aussi au workshop des Laboratoires d’Aubervilliers et à la masterclass du Mucem, « Palestine, un territoire en images » en mars 2017. Cette année, le réseau est partenaire du colloque organisé au Mucem par Le Bureau des positions. L’école s’est également associée au réseau peinture, sous l’impulsion de Katharina Schmidt. Les projets portés par l’école dans le cadre de ce réseau sont ambitieux, et concernent les relations peinture/dessin/architecture étudiées sous l’angle de la dimension utopique de certains bâtiments emblématiques, comme la Cité Radieuse (workshop et exposition prévus en partenariat avec l’Anglia Ruskin University de Cambridge en 2018-2019).

Dans le domaine du design, deux professeurs de l’école, Frédérique Entrialgo et Ronan Kerdreux, portent le programme Espaces sans qualités et sont chercheurs associés au laboratoire Project[s]. Un nouveau programme de recherche se développe sous la responsabilité d’Axel Schindlbeck, autour de la question du recyclage des déchets plastiques. Ce programme bénéficie du soutien de la région PACA. L’ESADMM porte également actuellement son propre programme de recherche en art, le Bureau des positions. Le Bureau des positions est coordonné par deux professeurs artistes, Charlie Jeffery et Frédéric Pradeau, et deux théoriciennes, Vanessa Brito et Anna Dezeuze. Il s’est construit, au cours des deux dernières années, sur la base de partenariats institutionnels solides tant avec des structures académiques (Le Centre Norbert Elias, CNRS/EHESS/AMU) qu’avec des institutions à vocation scientifique et culturelle de niveau national et international (Le théâtre National de la Criée, FRAC PACA, Friche la Belle de Mai et Mucem).

Ces collaborations donneront lieu, au cours de l’année 2017-2018, à des événements importants (un festival organisé à Marseille en partenariat avec la Glasgow School of Art et le Curatorial Studio, une exposition, un cycle de rencontres et un colloque international en partenariat avec le Mucem et le Centre Norbert Elias). Le détail de la programmation annuelle du Bureau des positions est consultable sur le programme des workshops et projets pédagogiques, ainsi que sur le site www.esadmm.fr. Le Bureau des positions a été qualifié, en 2017, au titre des programmes de recherche par le conseil scientifique de la DGCA, et bénéficie à ce titre d’un soutien financier pour les deux prochaines années. Enfin, l’ESADMM a pour ambition de développer un programme de troisième cycle et nous sommes donc particulièrement attentifs aux expériences déjà menées dans ce domaine, en France comme à l’étranger, et très impliqués dans les débats sur les formes et les attendus des troisième cycle en art. L’engagement que nous manifestons au sein de la commission recherche de l’ANdÉA, mais aussi dans des contextes d’échanges internationaux.

 

Administration de la recherche :

Karen De Coninck, Responsable du suivi des projets de recherche à l’ESADMM
T : 04 91 82 83 41
kdeconinck@esadmm.fr