Formation

Progressivité des enseignements

L’ESADMM (École supérieure d’art et de design Marseille- Méditerranée) forme de jeunes créateurs, artistes et designers, en dispensant un enseignement de niveau supérieur sur 3 ou 5 ans, sanctionné par des diplômes nationaux.

Elle comporte deux options, art et design.
L’école rassemble des compétences de haut niveau, tant en ce qui concerne le corps professoral (artistes et théoriciens engagés dans le monde de l’art) que des moyens techniques et technologiques mis à disposition des étudiants. L’école propose résolument un enseignement généraliste de l’art et du design permettant à toute la diversité (pluridisciplinaire) des pratiques artistiques qui caractérise le champ actuel de l’art de se déployer de manière approfondie et expérimentale. Les programmes d’enseignement se développent autour de cinq grands types d’activités :

  • La pratique de l’atelier qui demeure le lieu principal des expérimentations et de la construction du projet artistique, s’accompagne de plages d’analyse critique du travail de l’étudiant, et, plus particulièrement en années3 et 5, de mises en espace et présentations des productions de manière organisée et collective.
  • Les enseignements théoriques donnent lieu à des formes d’enseignement diversifiées :
    les cours (histoire de l’art, du design, de l’architecture, philosophie et esthétique, langues…) ne peuvent être productifs qu’articulés avec les séminaires, la participation des professeurs de théorie aux workshops et ARC (Ateliers de Recherche et de Création) et à leurs entretiens avec les étudiants à l’atelier.
    Les conférences d’intervenants complètent ce programme, dont les Forums (les grandes rencontres) qui se déploient sur l’année universitaire à partir d’une proposition culturelle et théorique faite par un groupe de professeurs.
  • Chaque année les étudiants ont le choix entre des workshops et ARC aux contenus renouvelés et faisant appel à des invités. Leur engagement dans ces dispositifs transversaux est sanctionné par des attributions de crédits.
  • Les bases techniques et technologiques constituent un autre espace de poursuite du travail de l’atelier. Elles s’étendent à toutes les pratiques artistiques, sonores et visuelles de l’art et du design : pratiques numériques, vidéo, photographie, son, impressions, bases
    du volume (métal, bois, atelier de construction, maquettes…), arts du feu. Un programme d’initiation mené en années 1 et 2 permet la découverte puis l’autonomie des usages techniques et matériologiques.
  • Toujours dans un souci de lisibilité pour l’étudiant de l’ensemble de l’offre d’enseignement afin qu’il détermine son parcours jusqu’au master 2, un dernier champ d’activités, lui aussi évalué, concerne la professionnalisation, la connaissance des milieux de la création : stages obligatoires en années 2/3, expositions, projets divers proposés aux étudiants, séjour du semestre 7 à l’étranger, voyages pédagogiques.
 page.triangle4